fbpx
Dominican Republic países

Infrastructures : Inauguration de la seconde phase de la corniche de la case de Gaulle.


Le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, a procédé le 15 juin 2018 à Brazzaville en présence des corps constitués nationaux et internationaux, l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery et de nombreux Brazzavillois venus vivre l’événement.

Cette route a été construite par l’entreprise Razel pendant trente-cinq mois, sur une distance de 5, 6 km, de la Case de Gaulle au carrefour Fulbert-Youlou. Cet ouvrage de grande valeur a été réalisé grâce à un financement don de la France au Congo à hauteur dequatre-vingts millions d’euros, soit un peu plus de cinquante-deux milliards FCFA dans le cadre du contrat de désendettement et de développement, sous la supervision de l’Agence française de développement. Pour l’ambassadeur de France, l’ouvrage ainsi réalisé va améliorer les conditions de vie de la population brazzavilloise et renforcer les relations économiques et sociales dans plusieurs quartiers de la capitale congolaise.

L’ambassadeur de France a aussi mentionné le financement en cours par l’AFD de projets structurants pour un montant de trois cents milliards FCFA. Ces projets touchent des secteurs essentiels de l’eau, de l’énergie électrique et du drainage, des transports, de l’agriculture et des forêts, de la protection sociale, de la formation des jeunes et de la préservation des ressources naturelles.

Le ministre Jean Jacques Bouya a quant lui déploré le comportement  de citoyens qui rengorgent les emprises des routes modernisées après avoir perçu des indemnisations consécutives à l’expropriation pour utilité publique. Cette expropriation du bâti et du foncier, a coûté un peu plus de six milliards FCFA, tandis que l’indemnisation des maraîchers a absorbé plus de neuf cents millions FCFA portant le tout, à plus de sept milliards FCFA constituant l’engagement du Congo dans le projet.

En termes de modernisation des quartiers traversés par la route de la Corniche, on peut dénombrer la construction d’un collecteur d’eau pluviale de 4 km à Makélékélé, le premier arrondissement de la capitale, le bitumage de 6 km de voiries urbaines, la création de quatre aires de transit des ordures ménagères, un programme d’appui aux maraîchers pour qu’ils poursuivent leurs activités.

Cette route est prévue pour atteindre le pont du Djoué, a-t-on appris. Afin de terminer les travaux sur les 600 m restants, l’Agence française de développement (AFD) finance les études de faisabilité.

Florent Sogni Zaou



starducongo

Related posts

Qué se sabe sobre el coronavirus de China que “puede haber afectado a cientos de personas”, según científicos británicos | Noticias de El Salvador

admin

Piden ayuda para repatriar cadáver de bonaverense asesinado en Chile – Cali – Colombia

admin

Alemania: Disminuyen emisiones de gas de efecto invernadero

admin

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.