Rodexo
Dominican Republic países

Kabila Désir et le Parti pour l’Action ont porté en terre Me Freddy Pacôme Kihanda


Ils étaient en pleurs cadres et militants du Parti pour l’Action et de Kabila Désir suite au décès lundi 16 octobre de Freddy Kihanda Pacôme. Samedi 21, en accord avec la famille, le corps du regretté Secrétaire général statutaire de Kabila Désir, également fondateur et premier Secrétaire Général de l’histoire du P.A, a été porté au pavillon 22 de la Fikin à Kinshasa où ses amis et camarades sont venus lui rendre les derniers hommages. Depuis dimanche 22 en début d’après midi, Freddy Kihanda Pacôme repose en paix au cimetière Nécropole Entre Ciel et Terre de la commune de N’Sele à Kinshasa. Secrétaire Général du P.A, Me Blaise Thayeye a, peu avant la levée du corps, prononcé une oraison funèbre émouvante pas avant d’avoir invité le Président National du P.A, Représentant personnel de l’Autorité Morale du Parti pour l’Action et de Kabila Désir, le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba, de délier le Secrétaire général défunt, de ses serments et autres engagements politiques pris. Ci-après, en intégralité.

«Mesdames, Mesdemoiselles,
Messieurs,
Excellence Monsieur le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba, Autorité Morale du Parti Pour l’Action et de Kabila Désir, malheureusement empêché puisque se trouvant en dehors du pays depuis plusieurs jours mais se tenant informé minute après minute du déroulement de ce tragique événement, ici représenté par le Président National du Parti Pour l’Action, le Camarade C.T Crispin Miyambi, Président National du Parti Pour l’Action,
Camarades secrétaires généraux et chers collègues,
Camarades membres du P.A et KD,
Madame Kihanda et chers enfants,
Chers membres de la famille éprouvée,
Chers frères et sœurs venus dire Adieu à notre Frère et camarade Pacôme Kihanda,
Mes dames et Messieurs,
A vos titres et qualités respectifs,
S’il a toujours été difficile à un avocat de prendre la parole après une brillante plaidoirie d’un confrère avec qui on comparaît conjointement, il en est de même pour nous aujourd’hui de venir devant vos personnalités, rendre hommage et parler du défunt Me Pacôme Kihanda Freddy que nous pleurons tous ce jour.
Cette difficulté est d’autant plus grande que nous ne savons par où commencer tant ses œuvres sur cette terre sont grandioses et son nom restera à jamais gravé dans nos cœurs, dans nos vies.
D’ores et déjà, nous sollicitons donc votre indulgence pour l’imperfection et les insuffisances que vous remarquerez dans les mots qui suivent.
Me Pacôme Kihanda, de l’ethnie Ngongo, originaire du village Makuba Kuba, secteur Kinzenga, territoire de Masimanimba, dans la province du Kwilu, est né dans la mission catholique de Masamuna, le 24 mars 1972.
Il est le cinquième enfant des sept qu’ont eus Papa Frédéric Kihanda Matabisi et maman Léonie Kambamba, tous deux en vie.
Me Pacôme est le troisième enfant Kihanda que Dieu rappelle à lui; ne restent donc en vie sur cette terre parmi les enfants Kihanda que la sœur Jacqueline Kihanda, religieuse de son état, Nellyta Kihanda, Véronique Kihanda, et le seul garçon, Me Alain Kihanda Tamfumu.
Nous demandons à Dieu d’accorder longue vie et protection aux père, mère et enfants de la famille Kihanda et de recevoir en son royaume l’âme de l’illustre disparu.
Illustre, Me Pacôme Kihanda l’était! Car après de brillantes études à l’école primaire Kingundu Putu et le cycle d’orientation à l’école qui porte le même nom, notre frère défunt opta pour les études littéraires, option Latin Philosophie à l’Institut Sungama des sœurs Carmélites de la Charité à Kolokoso Cité. C’est là qu’il décrochera son diplôme d’état.
Soucieux de poursuivre ses études universitaires, il se fera inscrire à l’Université Libre de Kinshasa d’où il sortira Licencié en Droit public, du Département Droit public interne, option Droit Constitutionnel. Marié à Huguette Kingulu, il a eu 4 filles et 4 garçons, tous de religion catholique.
Très brillant, Me Pacôme opte pour l’avocature et est admis au Barreau de Kinshasa/Matete où il prestait jusqu’à sa mort. Admis comme Avocat sans frontières, il est également expert en défenses des matières de criminalité. Sur le plan politique, Me Pacome Kihanda est un des fondateurs du Parti Pour l’Action, P.A. Il est également le tout premier Secrétaire Général du Parti politique, Kabila Désir, KD, Parti de la Majorité Présidentielle.
Professionnellement, Me Pacôme Kihanda a été successivement conseiller juridique du Ministre des Postes, télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Administrateur à l’Office Congolais des Postes et télécommunications, OCPT, sur recommandation de son Ministre, le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba, conseiller du même Ministre dans le cadre du Portefeuille en charge des Relations avec le Parlement, de 2014 à 2016.
Le lundi 16 octobre 2017, pendant que toutes les analyses médicales exigées et réalisées ne présageaient rien d’alarmant, Me Pacôme Kihanda succombera à l’Hôpital Saint Joseph de Limete après moins d’une semaine d’internement, alors qu’en 2015, quand il fut encore conseiller du Ministre en charge des Relations avec le Parlement, les mêmes maux ont failli l’emporter, le contraignant à passer deux mois d’hospitalisation aux Cliniques Ngaliema; ce qui amena son Ministre à enclencher, pour Me Pacôme, la procédure d’évacuation vers l’étranger pour des soins appropriés!
Au moins cette fois là, avec son courage habituel que nous connaissons, sa motivation de vivre, son énergie, notre frère était sorti vainqueur et sa santé a été rétablie.
Mais hélas, cette fois ci, ce lundi fatidique du 16 octobre 2017, le soldat toujours en première ligne et toujours prêt pour les combats et batailles, n’a pas pu l’emporter sur cette fatidique bataille de la vie.
Et la mort, cette mort, toujours elle, la mort, en a eu raison de notre Combattant!
Me Pacôme ou comme j’aimais l’interpeller, Freddy, tu es parti sans même nous dire Adieu!
Cependant, je sais que ce n’est pas un Adieu car comme nous l’indique notre foi en Jésus Christ, ce n’est qu’un au revoir puisque nous sommes tous passagers sur cette terre. Mais, voilà que la nouvelle de ta mort tombe, juste le jour où il était programmé de mettre en place ton comité. C’est pourquoi tu n’as ménagé aucun effort, te battant comme un fauve. Sois assuré, cher collègue, que tes œuvres ne seront point anéanties et que nous poursuivrons cette lutte. Comment oublier le premier jour où tu me menas à cette maison politique qu’est le Parti Pour l’Action dont tu me lègues ce jour l’Administration, en faisant mon Alma Mater?
Va…., cher ami,
Repose-toi en Paix et prie pour ceux que tu as laissés sur cette terre: particulièrement ta famille biologique, tes père, mère, oncle, tantes, frères et sœurs, cousins et cousines, ton épouse et tes enfants que tu as tant aimés et auprès de qui tu restes irremplaçable, ta famille politique que tu laisses en plein chantier de ton œuvre. Car, comme l’a dit le Christ, si le grain de blé tombé en terre ne meurt, Jamais il ne portera du fruit.
Le Seigneur a donné
Le Seigneur a repris,
Que le nom de l’Eternel soit loué. Camarade Président National du Parti Pour l’Action, et Représentant personnel de son Excellence, le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba, Autorité Morale du Parti pour l’Action et de Kabila Désir, en assumant les fonctions lui attribuées, notre collègue, le SGKD, Me Pacôme Kihanda, aujourd’hui décédé, a pris un certain nombre d’engagements avec votre Autorité dont les réalisations ne sont connues que de vous seul, désormais.
Voilà pourquoi, à ce jour, devant Dieu et devant les hommes, très solennellement, nous vous prions de bien vouloir le délier de ces serments et engagements et de prendre acte de son décès. Ce dont nous vous remercions.
Adieu, mon Ami.
Kinshasa, le 22 octobre 2017
Me Blaise Thayeye
SGPA.



lesoftonline

Related posts

Waldo denuncia que Gobierno intenta comprar médicos para que rompan huelga

admin

Por qué Medardo González es más presidenciable que Nayib Bukele

admin

Zulay acusa a Moore de doble moral y la reta a que investigue delación

admin

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.